Présence du Chamanisme : le monde du milieu

Atelier

Date : 22 Mar 2024

Horaires : 19h00-22h00

Lieu : Les Temps du Corps

Tarifs : Adhérent : 40€ - Adhérent tarif réduit : 35 € - Non-adhérent : 45€

Description :

Le monde du milieu – Trouver et honorer notre nature personnelle : le courage légendaire du chamane en nous.

Une des étapes déterminantes de l’éducation dans le monde chamanique est la découverte des Forces Naturelles et des Esprits qui ont un lien de naissance direct et privilégié avec nous… Découverte qui détermine ainsi notre Nature Personnelle.

La « quête de vision » dans la plupart des traditions chamaniques était une série d’exercices préparatoires (hygiène de vie, jeûne, capacité d’endurance et de courage, aptitude à la méditation etc.) suivi d’une période plus ou moins longue à vivre seul dans la nature, dans des conditions parfois extrêmement rudes. Elle visait à faire émerger dans la conscience de l’adolescent (parfois même de l’enfant si celui ci était prêt), la réalité concrète de ce lien privilégié. C’est ce qu’on appelait « avoir une vision ».

Avoir une vision n’est possible que dans le monde du milieu et ne sert qu’à bien vivre, qu’à vivre honorablement, dans ce monde du milieu.

Faire émerger à nouveau, exhumer ou découvrir notre nature personnelle est la condition première de notre épanouissement dans le temps de passage qu’est notre vie sur la Terre.

Cependant, il faut du courage pour la  réaliser, dans le sens « la voir », il faut du courage pour la réaliser c’est à dire pour la vivre.

Ce n’est pas une prédestination de ce qui va nous arriver, mais une sorte d’adoubement par la Nature et les Esprits.

Tout ce que nous réalisons portés par Eux nous est profitable, nous rendra forts, généreux, utiles, harmonieux, heureux.

Cette session nous permettra d’approfondir cette notion de Nature Personnelle.
Et, par le Cercle, les tambours, les exercices préparatoires et le contact avec certains symboles et Esprits Naturels, nous pourrons faire quelques pas de plus à sa rencontre.

Nous allons acquérir, chacun, un soutien et une ouverture nouvelle précis .

Nous somme en phase avec la nature, la Saison, l’arrivée de la Pleine lune (le 25) également: Petites pousses, émergeons !

Nous commençons toujours par un court enseignement sur le thème du jour, et des réponses à vos questions du moment puis, nous pratiquerons ensemble les techniques de protection utiles, les protocoles du voyage chamanique,
En Cercle, nous voyagerons au son des tambours et des hochets soutenus par la Grande Roue de Médecine, comme nous le faisons habituellement.

Notre but est de vous amener au discernement et à une autonomie dans ces pratiques, en suivant votre rythme, tout au long de nos séances.
Nous mettons en place également un « entraînement  » suivi et régulier pour ceux qui voudraient s’engager plus avant dans cette voie.

Nous sommes bien sûr, toujours à votre écoute si des questions se posent.

Enfin, comme d’habitude, nous vous demandons de venir sobre (sans drogue, sans alcool et si possible sans cigarette depuis le midi). Cela protège et facilite grandement le travail subtil.

Si vous prenez des médicaments pour les nerfs (dépression ou autre) il est bon de nous le dire en début de séance, cela nous permet de mieux vous accompagner.


Ce cycle d’ateliers d’initiation à la Roue de Médecine est ouvert à tous ceux qui désirent établir un contact direct avec un des enseignements majeurs présents dans la plupart des grandes traditions chamaniques. Dans ces sociétés, ce dispositif rituel est utilisé à des fins de guérison, pour éclairer sa route, prendre de meilleures décisions, mais également, pour ouvrir un chemin de connaissance et de sagesse à ceux qui en ressentent la nécessité.
Après avoir découvert les quatre éléments et rencontré nos animaux alliés, nous allons cette année explorer plus en profondeur ce que l’on nomme « les trois
mondes » ces mondes dans lesquels voyage le chamane à la rencontre des Esprits alliés, en quête d’informations, d’éclaircissements de protection et de soutien.

  • Le monde du dessous, celui de nos racines, de notre corps, de nos lignées et de certains aspects de notre inconscient.
    • Le monde du milieu, celui des capacités et possibilités que nous pouvons développer dans le monde humain, la reliance à nos animaux alliés et l’épanouissement de notre « nature personnelle ».
    • Le monde du haut, celui des structures subtiles, immatérielles qui constituent notre essence spirituelle, celles qui tissent et animent les mondes. Là où la pensée objective devient impuissante, où certains chants, certains rituels et certains processus méditatifs et symboliques continuent à nous porter, nous inspirer, et nous amener à la transcendance

Cercle animé par un collectif avec : Florence FAIVRE, Claire GLISE, Patrick LEPAGE

Réserver en ligne

Nos Différents espaces