One Man Show – Chroniques d’un débridé ou « L’histoire du dragon qui faisait le coq »

PRésentation

 

Chroniques d’un débridé / l’histoire du dragon qui faisait le coq, c’est un monologue théâtral humoristique sur les déboires d’un Chinois tout au long de ses années d’apprentissage d’une langue et d’une culture à la fois exotiques et déconcertantes : celles de la France.

Ce spectacle est aussi l’occasion d’apporter un témoignage rare, celui d’un Chinois trentenaire issu de la politique de l’enfant unique et ayant grandi avec les séquelles très présentes de la Révolution Culturelle.

Pendant un peu plus d’1 heure d’allers-retours entre la France et la Chine, on découvre ainsi le parcours semé d’embuches culturelles et linguistiques de Li Song, trentenaire chinois qui a appris le français et la culture française à partir de l’âge de 17 ans au prix d’efforts parfois drôles, parfois douloureux.

Ne ratez pas ce spectacle hilarant le 13 avril à partir de 19h00 aux Temps du Corps !
Réservez votre place ici

Intérêts

Cette autobiographie humoristique théâtralisée permet de s’amuser des particularités françaises du point de vue d’un Chinois.

Le public français découvre par la même occasion le destin atypique de la génération chinoise issue de la politique de l’enfant unique.

Déclencher le rire en parlant du décalage culturel est une formule efficace et intelligente qui a fait ses preuves. Mais jusqu’à aujourd’hui, la culture chinoise reste assez peu mise en avant sur la scène.

Un spectacle drôle, attachant et qui offre un aperçu de l’histoire contemporaine chinoise.

L’ORIGINE DU PROJET

Li Song – comédien et co-auteur

Li Song est Chinois et habite à Shanghai où il est né.

Il a vécu près de cinq ans en France entre Brest et Paris.Il a, en outre, suivi un stage de formation de l’acteur à Avignon. Il a été présentateur du journal télévisé chinois en français sur la chaine CCTV en 2008 et 2009.Il est dorénavant galeriste, interprète-traducteur, agent littéraire et comédien (Numéro Une –
Tonie Marshall).

Il navigue entre les deux cultures et les deux langues. Pour savoir qui il est vraiment, venez voir le spectacle.

Victor Guilbert – co-auteur, metteur en scène et compositeur

Victor Guilbert a habité à Shanghai de 2010 à 2014.

Auteur, comédien et musicien, diplômé du Cours Florent et titulaire d’un Master de linguistique à La Sorbonne, il a écrit un roman humoristique sur la Chine (L’histoire fabuleuse du Français insouciant devenu Chinois insurgé), des nouvelles et plusieurs pièces de théâtre, (L’histoire probablement vraie d’un village qui n’exista probablement pas ; L’homme à la peau violette et autres histoires ; La technique du Docteur Pilou…) montées et présentées à Shanghai et en France.

Il a été par ailleurs metteur en scène, comédien et auteur pour « La troupe francophone de Shanghai » où il a rencontré Li Song. Il habite maintenant à Paris et travaille comme auteur et blogueur.

EXTRAITS DU SPECTACLE

En Chine, l’école, c’est ce qu’il y a de plus important dans ta vie jusqu’à ton premier job. En France, on dit que le plus dur, c’est les classes préparatoires… Math sup, Hypokhâgne… Mais, en Chine, mon gars, t’es en prépa à partir de l’âge de 8 ans jusqu’à ce que tu rentres à l’université.

Le meilleur lycée du coin avait 500 places, on était 10000. Mon père avait peur que j’échoue, que je rate ma vie, que j’aie un travail pourri, que je n’aie pas les moyens de me payer plus tard ma propre salle de mah-jong…

À 15 ans, t’as à peine réussi ton concours d’entrée au lycée, tu entames trois ans d’enfer pour le concours suivant qui te fait entrer à l’Université. Vos trucs, là, les boums, les crises d’ado, rouler ses premières pelles… chez nous, tu oublies, t’as pas le temps.

QUELQUES CHIFFRES

Depuis décembre 2017, 61 représentations ont eu lieu, plus de 5000 personnes ont assisté au spectacle.

En Chine : Shanghai (39 représentations), Pékin (5), Wuhan (2), Canton (2), Qingdao (1), Suzhou (1), Hangzhou (1)
En France : Paris (6 fois au Ground Control, 81 rue du Charolais), Marseille (1 fois au Théâtre des Bernadines), la Réunion (3 fois, Saint-Denis, Saint-Pierre, Saint-Benoît)

Nos Différents espaces

843ccadc44d923a50dc19d122724d57dJJJJJJJJJJJJJJJJJJ